728 x 90

Elections : Badibanga et Ifoku éligibles selon le parquet près la cour constitutionnelle

Elections : Badibanga et Ifoku éligibles selon le parquet près la cour constitutionnelle

Lors des audiences du 31 août, le procureur général près la cour constitutionnelle a déclaré dans son réquisitoire que les requêtes en invalidation de la décision de la CENI sont « recevables » et « fondées » pour le cas Badibanga et Ifoku.

Invalidés pour défaut de nationalité congolaise, les deux candidats ont fait valoir leur nationalité en présentant leur certificat de nationalité. Le ministère public a plaidé  pour que soient inscrits les noms de l’ancien premier ministre Badibanga et de madame Marie-Josée Ifoku sur la liste définitive des candidats à la présidentielle du 23 décembre.

Cette affaire relance le débat sur la double nationalité congolaise et pourtant les articles de la constitution ayant trait à la nationalité congolaise sont bien clairs. Seulement ce qui dérange certains esprits c’est le fait de constater que l’application des lois se fait de manière sélective.   Dans quelles conditions ces candidats ont-ils recouvré leur nationalité étrangère ?

Le ministère public a demandé le rejet de la requête des quatre dossiers  dont celui de Jean-Pierre Bemba.  La crédibilité de la Cour constitutionnelle dépend de la manière dont les jugements seront rendus dans les prochains jours.

Lucie Tabwala

Lucie Tabwala
Lucie Tabwala
ADMINISTRATOR
PROFILE

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos