728 x 90

Lutte contre la prostitution à Kinshasa : ACAJ saisit Kimbuta pour éradiquer le phénomène « Ujana »

Lutte contre la prostitution à Kinshasa : ACAJ saisit Kimbuta pour éradiquer le phénomène « Ujana »

L’association congolaise pour l’accès à la justice « ACAJ » recommande au gouverneur de la ville de Kinshasa ainsi qu’à la police de convoquer une réunion d’urgence afin de prendre des décisions contre la propension du phénomène dit « Ujana ».  

Dans une note adressée au maire de la ville, André Kimbuta, jeudi 6 septembre, ACAJ dit être préoccupée par ce phénomène qui prend de plus en pus d’ampleur au sien de la société. « C’est une forme de prostitution publique qui porte atteinte aux bonnes mœurs. », écrit Me Joseph Mbela.

Elles sont Jeunes, belles et fraiches, les filles de jeunes âges font leur entrée prématurée dans le plus vieux métier du monde. Dès la venue des menstrues, estimé de 14 ans, les filles dites « Ujana » s’estiment déjà femme et prêtes à braver la vie en dehors des bases familiales.

Pourquoi donc cette appellation « Ujana » ? pour les amoureux du football cela est une école de formation implantée depuis quelques années en RDC et réputée pour sa promotion des pépites pour les grands clubs kinois et congolais et le grand public. Et d’où sort cette corrélation avec ce phénomène ? eh bien ! cela part de l’entrée prématurée dans la vie courante.

Tenues sexy, généralement transparentes, des parties du corps excitantes et fraiches poitrine à la banane sans port du soutien-gorge. En quête de l’ambiance dans la ville entre danses obscènes, poulet mayo et 1kilos de porc accompagné respectivement de pas plus de deux bouteilles de bière blonde, ces nouvelles recrues font parler d’elles.

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos