728 x 90

Elections « sans machine à voter » : Jean Goubald donne raison à Koffi Olomide

Elections « sans machine à voter » : Jean Goubald donne raison à Koffi Olomide

A deux mois des élections, la machine à voter proposée par le président de la commission électoral nationale indépendante (CENI) suscite de plus en plus le doute au sein de la population. Jean Goubald Kalala, candidat à la députation nationale estime que le meilleur moyen de parvenir au consensus est de s’abstenir de l’usage de ladite machine pour les prochains scrutins prévus le 23 décembre.

Après les propos de l’artiste Koffi Olomide créant une grande polémique et une vague de réactions par les médias et acteurs politiques, Jean Goubald Kalala ne cache pas non plus sa position contre  la machine à voter.

« Il n’a pas tort Koffi de dire que quand la machine est décriée… on ne doit que s’abstenir. Si la grande quantité des gens doute sur la crédibilité de cette machine, si cette machine ne permet pas au pays à aller aux bonnes élections il vaut mieux s’abstenir », a laissé entendre Jean Goubald.

L’artiste congolais s’inquiète par ailleurs de la qualité de la classe politique congolais qui, pour lui , la place des valeurs a été remplacé par des antivaleurs tels que la tricherie et autres. « Qu’elles sont les valeurs que nous allons brandir dans une société des tricheurs ? », s’interroge-t-il.

En RDC, la machine à voter ce moyen de vote à écran tactile proposé par la centrale électorale ne crée pas le consensus à deux mois des élections. A l’Opposition l’on, pense que cette machine est un moyen afin de faciliter la tricherie en faveur du candidat du Front Commun du Congo (FCC).  Du côté de la majorité, on demeure plutôt calme à ce sujet. La CENI venait d’entamer la formation des techniciens pour l’utilisation de ces machines.

 

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos