728 x 90

Insécurité au Nord-Kivu : les FARDC s’insurgent contre « la politisation de la situation sécuritaire à BENI »

Insécurité au Nord-Kivu : les FARDC s’insurgent contre « la politisation de la situation sécuritaire à BENI »

Le Commandant du Secteur opérationnel Sukola 1 met en garde toutes les personnalités politiques impliquées dans l’accentuation de la situation sécuritaire à BENI. De ce fait, le Commandant demande aux personnalités qui ont envoyé ces « hors la loi » à Beni de les orienter dans les centres d’instructions militaires.

Dans un communiqué publié ce jeudi 18 octobre, le Commandant du secteur opérationnel Sukola 1  signale qu’un groupe de jeunes rebelles « Maï-Maï » sèment la terreur dans cette partie Est de la RDC. Ce dernier condamne la manière dont les « observateurs mal intentionnés relayent des fausses informations quant à l’identité des tueurs ».

Avant de poursuivre, que ces informations « détournent l’attention de la population en quête de la paix et la sécurité ». Par ailleurs, le commandement du secteur opérationnel rappelle que ces « hors-la-loi » sont responsables de plusieurs abus commis contre leurs frères et sœurs sans oublier les exactions sur les membres de service de sécurité dans le Grand Nord.

De ce fait, les FARDC considèrent que « toute progression armée en direction de Beni, sera considérée comme une provocation. Le commandement du secteur opérationnel prendra toutes les dispositions en vue d’éviter l’expérience vécue en septembre 2016 ».

Ce responsable de l’opération Sukula 1 craint que la situation vécue en 2016 puisse se reproduire. Ils demandent à ces militants de se rendre aux centres militaires s’ils pensent servir leur nation sous le drapeau « cela après avoir déposé leurs armes et obtenu le pardon de la population assujettie. En franchissant ce stade, ils seront les bienvenus aux côtés des FARDC ».

 

Christian Mutombo et Fabrice Ngima/Collaborateur

1 comment

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

1 Comment

  • mai mai
    19 octobre 2018, 7 h 18 min

    Commentaire *je suis vraiment désolé d’apprendre aujourd’hui que le responsable des opérations sokola 1 parle que ceux qui créent des tueries dans les régions de béni sont des maï maï, mais c’est une contradiction d’information du gouvernement de la RDC. l’un parle de maï maï et l’autre des ADF. qui dit mieux ? vraiment c’est la honte. alors que les soldes eux savent très bien que ceux qui créent des terreurs dans cette zone ne sont que des ADF déguisé qui opèrent en tenue militaire fardc. l’armée connaît très bien ces gens, car c’est elle qui supervise ces opérations. déshabiller les vrais soldats et habiller les rwandais pour commettre ces genres de tueries ; l’objectif est de faire fuir la population de cette contrée et le remplacer par les rwandais. Dieu est conscient. sache que la loi de karma nous attend tous.

    REPLY

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos