728 x 90

Massacres à BENI : au moins 235 civils tués, HRW demande à la CPI d’ouvrir une enquête

Massacres à BENI : au moins 235 civils tués, HRW demande à la CPI d’ouvrir une enquête

C’est depuis le 02 octobre 2014 que le territoire de BENI au Nord-kivu est en proie à des violences récurrentes. De janvier à septembre de cette année, Human Rights Watch parle d’au moins 235 civils tués au cours de 100 attaques. Cette organisation internationale spécialisée en matière des droits de l’homme demande dès lors à la Cour pénale internationale d’initier des poursuites contre les commanditaires des attaques.   

Dans son rapport, HRW condamne avec fermeté les répressions faites par les forces de l’ordre congolaises à l’endroit des jeunes, qui ont manifesté pacifiquement afin de dénoncer les crimes perpétrés à Beni.

Pour Ida Sawyer, directrice adjointe de la division Afrique à Human Rights Watch « Les meurtres brutaux d’habitants de Beni ne cesseront pas tant que les commandants des forces responsables ne seront pas traduits en justice » avant de poursuivre : « Puisque les autorités congolaises n’ont pas enquêté ni ouvert de poursuites judiciaires

Toujours dans ce même document mis à la portée de la presse, HRW après les cris d’alarme de l’Organisation mondiale de la santé estime que ces attaques empêchent les personnels soignants d’accéder dans des zones les plus touchées.

« En quatre ans, le gouvernement congolais s’est montré incapable de mettre un terme aux abus et aux souffrances à Beni », a souligné Ida Sawyer. « Beni a besoin davantage d’actions internationale pour protéger les civils, traduire les coupables en justice, et aider les soignants qui s’efforcent de lutter contre Ebola », précise t-elle.

 

Grevisse Tekilazaya

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos