728 x 90

RDC : la CENCO appelle au respect de la liberté de manifester à deux jours de la campagne électorale

RDC : la CENCO appelle au respect de la liberté de manifester à deux jours de la campagne électorale

La commission justice et paix de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a recensé 5 morts au cours  de manifestations organisées dans toute l’étendue de la RDC. Elle appelle par conséquent au respect de la liberté des droits de manifester à deux jours de la campagne.

Ce chiffre est contenu dans un rapport effectué entre le mois d’avril au mois d’octobre de cette année. Les prélats catholiques notent dans leur rapport que la police a fait, dans la plupart de ces cas, usage des balles réelles pour disperser les manifestants.

« Nous commençons une phase très importante du processus électoral où le droit de manifester doit être sacré où le caractère pacifique des manifestations devra être consacré», a dit Abbé N’shole, secrétaire général de la CENCO.

Pour rappel, c’est sous la médiation des évêques catholiques que l’accord de la Saint Sylvestre a été ratifié. Cet accord a permis donc au président Kabila de rester un an de plus pour l’organisation des élections avec un gouvernement d’union nationale. Aujourd’hui, ce compris politique signé en 2016 est l’objet à controverse. A un mois de la tenue des élections, certains signataires de cet accord continuent à réclamer son application intégrale.

 

Grevisse Tekilazaya   

1 comment

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

1 Comment

  • Ilunga amos
    21 novembre 2018, 0 h 55 min

    Oui il est du devoir a tout congolais de respecter les accords et les lois du pays , sinon c’est la loi de la jungle ; le plus fort mange le plus faible . Luttons tous pour le respect des lois du pays ,vers un état des droits et de liberté .

    REPLY

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos