728 x 90

La CENCO répond à la CENI : « s’il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la CENI »

La CENCO répond à la CENI : « s’il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la CENI »

La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a, dans une lettre rendue publique à la presse ce samedi 5 janvier 2019, répondu à la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cette réponse des prélats catholiques fait suite à la lettre de protestation de la centrale électorale et ce après la déclaration de la CENCO qui avait affirmé connaître déjà le nom du président.

« Ce sont les irrégularités qui irriteraient la population, et la plus grave qui pourrait porter le Peuple Congolais au soulèvement serait de publier les résultats, quoique provisoires, qui ne soient pas conformes à la vérité des urnes. De ce fait, s’il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la CENI », peut-être lu dans la correspondance.

Dans une lettre cinglante signée Corneille Nangaa et dont une copie a été réservée au chef de l’État, le président de la CENI avait accusé Donatien Nshole de violer systématiquement les dispositions légales relatives à l’organisation des élections.

Le camp du pouvoir par le biais du conseiller diplomatique du chef de l’Etat avait qualifié de partisane l’attitude de la CENCO.

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos