728 x 90

Sanctions américaines: satisfait de son bilan à la CENI, Corneille Nangaa déterminé à soigner son image à l’international

Sanctions américaines: satisfait de son bilan à la CENI, Corneille Nangaa déterminé à soigner son image à l’international

Visé par des sanctions américaines, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Corneille Nangaa affirme que ces sanctions contre sa personne sont basées sur des fausses informations et espère lavé son honneur face à cette situation.

« En soi ça ne me dit rien. Je peux vivre ici, mangeant les maniocs sans que je n’achète en dollars. Je vais vivre. Si je m’intéresse à cela. Et c’est un combat que je suis en train mener pour éclairer la situation », s’est il adressé aux médias au cours d’une conférence de presse vendredi 24 mai 2019.

Et de préciser : « C’est pour ma réputation, ma réputation gâchée, ma réputation détruite à cause des mensonges ».

Corneille Nangaa dit avoir le regret le fait que les élections locales n’aient pas été organisées le 30 décembre 2018. « Nous venons de rater une occasion. Nous étions à mesure d’organiser le 30 décembre tous les scrutins. On aurait fait des économies. C’est le grand regret que nous pouvons avoir. On aurait pu voter à tous les niveaux» .

Les Etats-Unis d’Amérique ont frappé en février dernier  quelques haut cadres de la RDC « corruption importante, des violations des droits de l’homme, des abus ou une atteinte à la démocratie » dont notamment Corneille Nangaa, Norbert Basengezi et Marcelin Basengezi, conseiller de Nangaa.

 

Joe Kazumba

 

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos