728 x 90

Invalidations des députés : pour Seth Kikuni, le FCC et la Cour continuent de provoquer et défier le peuple congolais

Invalidations des députés : pour Seth Kikuni, le FCC et la Cour continuent de provoquer et défier le peuple congolais

Les invalidations des députés de l’opposition par la Cour constitutionnelle suscitent des vives réactions au sein de la classe politique congolaise. Pour Seth Kikuni, candidat perdant à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, ces invalidations de la Cour sont faites en complicité avec le front commun pour le Congo (FCC), dont Joseph Kabila est autorité morale, dans le but de défier le peuple.

« Avec les nouvelles invalidations des opposants réellement élus, le FCC en complicité avec l’appareil judiciaire continue de provoquer et défier ouvertement tout le peuple congolais. Si le but est la confrontation, n’oubliez pas que la mobilisation ira au-delà de l’UDPS et du CACH », peut être lue sur le compte de Seth Kikuni.

Au cours d’une série des arrêts de la Cour constitutionnelle rendue publique dans la nuit du lundi 10 à mardi 11 juin 2019, plusieurs députés de l’opposition ont été invalidés au profit des candidats du FCC.

La Cour Constitutionnelle a invalidé 23 parlementaires de l’opposition Lamuka dont 21 députés nationaux (8 de MLC, 7 de MCR, 4 de l’AMK, 2 de Dynamique) et 2 sénateurs (Ensemble).

 

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos