728 x 90

RDC : le CLC veut la mise en place d’une « juridiction spéciale » pour statuer sur les « manquements des magistrats »

RDC : le CLC veut la mise en place d’une « juridiction spéciale » pour statuer sur les « manquements des magistrats »

Les derniers arrêts de la Cour constitutionnelle sur les contentieux électoraux ont suscité de vives critiques au sein de la classe politique congolaise. Pour le comité laïc du Congo (CLC), la mise en place d’une juridiction spéciale pour statuer sur les manquements des magistrats serait impérieuse.

Cet organe d’appui à la démocratie l’a fait savoir dans un communiqué daté du 12 juillet dont une copie est parvenue à la rédaction de 4pouvoir.cd ce lundi 15 juillet 2019. « Le CLC préconise la réforme de la Cour constitutionnelle par l’institutionnalisation d’une juridiction spéciale pour statuer sur les manquements des magistrats afin de les radier de ce corps d’élite qui constitue l’épine dorsale de la nation toute entière », a indiqué le comité laïc du Congo.

Cette organisation proche de l’église catholique exige de ce fait la démission des juges de la plus Haute-Cour congolaise afin de permettre sa renaissance. « Le CLC exige la démission immédiate de tous les soi-disant juges constitutionnels afin de permettre sa renaissance avec une nouvelle équipe choisie parmi des juges compétents, dignes et intègre  que compte la République ».

Le CLC s’était rangé du côté du peuple afin de réclamer l’application de l’accord de la Saint Sylvestre lequel a découlé à la mort de l’activiste pro-démocratie Rossy Tshimange, la religieuse Thérèse Kapangala etc.

 

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos