728 x 90

Hommages à Mugabe : aux côtés du PPRD, le Cuba, l’Angola et le Zimbabwe se sont inclinés

Hommages à Mugabe : aux côtés du PPRD, le Cuba, l’Angola et le Zimbabwe se sont inclinés

Des hommages grandeur nature… T-shirts, casquettes et banderoles à l’effigie de celui que le parti de l’ex-président congolais Joseph Kabila considère comme une icône de la lutte panafricaniste et ami personnel de la République démocratique du Congo, ce pays au centre des gros enjeux géopolitiques. Le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie a honoré sa parole, il s’est incliné devant la mémoire de Robert Mugabe comme promis, ce vendredi 13 septembre en son siège.

Sous les tentes chaleureuses victimes de ce soleil de plomb, de personnalités diplomatiques de premier plan et de hauts cadres de ce parti; l’ambassadeur de la République d’Angola, l’ambassadeur du Cuba, le chargé d’affaires du Zimbabwe…

Le secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Ramazani Shadary, coiffé de sa casquette blanche estampillée « Mugabe », était le premier à prendre parole : « le nom de Robert Gabriel Mugabe est en effet associé aux luttes de liberation dans une Afrique australe encore dominée par le régime Sud-Africain d’apartheid. Par-delà l’Afrique australe, son nom est intimement lié à la lutte pour l’émancipation et la dignité de l’Africain, de l’homme noir, de l’homme tout court ».

Avant d’ouvrir la conception congolaise de ce que représente Robert Mugabe.

« Le nom de Mugabe est également lié à l’enjeu géostratégique de notre pays. Aux guerres menées par les impérialistes et multinaltionales avec la complicité de certains pays voisins dans le but de faire imploser la République démocratique du Congo notre pays. C’est le moment pour nous de reconnaître que Robert Gabriel Mugabe par son implication personnelle aura été parmi ceux qui ont sauvé le grand Congo de la balkanisation », résume-t-il.

Invitée à prendre parole, l’ambassadeur du Cuba Eva Yelima Silva Walker, d’une veste rouge vêtît, poing levé sur le podium monté pour la circonstance, a rappelé l’amitié qu’entretenait le défunt ancien président zimbabwéen et l’immense Fidel Castro, avant de souligner que l’illustre disparu est un acteur majeur de l’indépendance de peuples.

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos