728 x 90

RDC : Envol réaffirme son souhait de voir la constitution révisée

RDC : Envol réaffirme son souhait de voir la constitution révisée

Le parti du député national Delly Sessanga, Envol, estime que l’actuelle constitution congolaise doit être révisée. Une réaffirmation faite ce mercredi 11 septembre en son siège national à Kinshasa au cours d’un point de presse. Une idée qui découle de la rencontre de son bureau politique tenue en juillet dernier. Plusieurs dispositions constitutionnelles sont devenues de cible de la révision que souhaite ce parti.

L’article 10, celui-là même qui consacre l’exclusivité de la nationalité congolaise, est jugé handicapant pour plusieurs congolais expatriés ayant obtenu la nationalité du pays d’accueil.

Envol estime qu’il doit être révisé, pour instaurer la binationalité, permettant à certains congolais d’origines ayant obtenu une nationalité étrangère pour de raisons économiques ou autres, de  cumuler la nationalité congolaise.

« Ces congolais là doivent même postuler à la présidentielle. Pour ce faire, ils doivent recouvrer la nationalité sept ans avant les échéances électorales », affirme un des cadres de ce parti.

Envol s’en prend entre autres au mode du scrutin de l’élection présidentielle, qui se déroule en un seul tour. Il considère qu’une victoire à la présidentielle issue de la majorité simple des suffrages exprimés ne renforce pas la légitimité du candidat gagnant.

Et par conséquent, réhabiliter les deux tours à la présidentielle pour permettre un débat contradictoire entre deux candidats vaut son pesant, pour ce parti.

 

Tony-Antoine Dibendila

 

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos