728 x 90

Martin Fayulu : « Tshisekedi est un numéro qu’on a placé pour travailler à la place de Kabila »

Martin Fayulu : « Tshisekedi est un numéro qu’on a placé pour travailler à la place de Kabila »

Martin Fayulu, candidat malheureux qui revendique sa victoire volée à la présidentielle du 30 décembre 2018 par l’actuel chef de l’Etat et son prédécesseur, relance les hostilités contre Félix Tshisekedi.

Pour le président de l’ECiDé, Félix Tshisekedi, actuel président de la République démocratique du Congo, n’est là que pour travailler à la place de Joseph Kabila et de ses collaborateurs afin de leurs aider concernant leurs sanctions.

« Je vous dis que c’est Kabila qui exerce le pouvoir. Félix Tshisekedi est un numéro qu’on a placé pour travailler à la place de Kabila. La preuve il passe partout pour aller demander aux pays qui ont sanctionné Kabila et les autres Kabilistes de libérer ces gens-là, d’arrêter avec les sanctions donc il travaille pour Kabila. Il a dit qu’il absout tous les péchés des Kabilistes », a dit Martin Fayulu dans une interview accordée à Top Congo.

Le coordonnateur de la dynamique pour la vérité des urnes dénonce l’omniprésence de Joseph Kabila dans la gestion de la chose publique. « On ne badine pas avec la loi. La loi c’est la loi. L’argent des congolais appartient aux congolais ».

Martin Fayulu compte poursuivre sa démarche pour que la vérité soit connue de tous. Ce membre du présidium de la plateforme Lamuka, coalition qui a soutenu sa candidature lors de la présidentielle de 2018, entrevoie des manifestations dans les prochains jours.

 

Joe Kazumba

3 commentaire

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

3 Commentaires

  • Anaclet Mbuyu
    8 octobre 2019, 21 h 21 min

    Réfléchissons
    A la place de Kabila, Tshisekedi a libéré les prisonniers politiques, permis le retour des éculés politiques, aménagé les artères stratégiques à Kin, honoré les militaires abandonnés, redoré la diplomatie congolaise, refusé les sanctionnés dans son gouvernement, tué le chef des FDLR qui massacrait les Congolais du temps de Kabila… C’est raisonnable ? La haine et l’orgueil tuent plus qu’ebola.

    REPLY
  • Bivinspascal
    9 octobre 2019, 8 h 11 min

    Toi aussi apprend à utiliser la tête. Est ce que construire les maisons préfabriquées qui dureront une année, réhabiliter deux ou trois avenues de kinshasa, qui n’est pas tout le Congo ne signifient pas grand chose. Le congo a en son intérieur beaucoup d’urgences que de bavardages inutiles. Vous les gens de l’udps quand Fayulu parle pourquoi ça vous chatouille ? Qu’est ce que vous n’avez pas dit de Kabila ?

    REPLY
  • Honoré BIMA MBUYI
    10 octobre 2019, 14 h 39 min

    Anaclet, savez-vous ce qu’on appelle gestion commune (gérer ensemble) et comment ça fonctionne ? Felix l’a bien souligné à Bruxelles qu’ils ensemble le pays avec Joseph Kabila. Dans ce type de gestion, rien ne peut se faire sans l’accord de l’autre. Eddy Kapend ne sort pas de la Prison, pas par la volonté ou le pouvoir de Felix, mais c’est parce que celui qui lui a donné le pouvoir (qui l’a nommé) ne le veut pas. Si réellement il a la plénitude de son pouvoir qu’il exige le bilan de la gestion antérieure et promettre des sanctions exemplaires et réparation de toutes les préjudices de la gouvernance sous Kabila. Toutefois, sachez que l’histoire de la RDC s’écrit et retient tout ce qui se passe…

    REPLY

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos