728 x 90

Offensive militaire : Néhémie Mwilanya est contre l’entrée de troupes étrangères sur le sol congolais

Offensive militaire : Néhémie Mwilanya est contre l’entrée de troupes étrangères sur le sol congolais

Néhemie Mwilanya monte au créneau. Le coordonnateur du Font Commun pour le Congo s’oppose catégoriquement  à l’idée d’une opération conjointe contre les groupes armés. Il dit craindre que les populations puissent payer un lourd tribut.

« Ces pays qui sont en état de belligérance pourraient en découdre sur le sol congolais et les victimes collatérales seront les populations congolaises », a estimé l’élu du territoire de Fizi (Sud-Kivu), au cours d’un point de presse dimanche 27 octobre à Lubumbashi. (Propos tirés de Okapi.net)

Néhemie Mwilanya émet par ailleurs les réserves concernant une telle initiative.

«La première, c’est que ces pays qui devraient envoyer leurs troupes sur notre territoire, sont quasiment en état de belligérances aujourd’hui. Donc, vous imaginez que nous nous allons leur offrir notre territoire pour qu’ils viennent en découdre maintenant chez nous et les victimes collatérales évidemment, ce sont nos populations », a redouté le coordonnateur du FCC.

1 comment

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

1 Comment

  • Dr Blaise
    28 octobre 2019, 17 h 28 min

    Nous sommes de même envie avec Néhémie , c est nous la population de l’est qui porteront conséquences

    REPLY

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos