728 x 90

RDC : la dégradation de villes au cœur de préoccupations, le PNEC se tourne vers Ilunga Ilunkamba

RDC : la dégradation de villes au cœur de préoccupations, le PNEC se tourne vers Ilunga Ilunkamba

La prolifération des bidonvilles, la spoliation de domaines de l’État, les constructions anarchiques et celles qui ne respectent aucune norme urbanistique sérieuse… le Parti national pour la nouvelle énergie du Congo(PNEC) portraiture les villes congolaises dans une lettre ouverte adressée depuis lundi 07 octobre au chef de l’exécutif congolais, et demande de ce fait la convocation des « États généraux de l’urbanisme et du secteur foncier ».

La République démocratique du Congo connait quasiment le pic du laisser-aller dans le secteur, selon certaines études, et la tendance donne l’impression de l’irréversibilité dans cette glissade aux enfers urbanistiques.

Pour Michel Mwika Banza, président de ce parti qui se penche yeux ouverts sur la question à travers cette correspondance qui porte sa signature, les « villes ne cessent de se dégrader chaque jour qui passe à une vitesse on ne peut plus vertigineuse », tel que mentionné dans le document adressé à Ilunga Ilunkamba.

Une note qui poursuit, « ce désordre urbanistique hypothèque le potentiel de nos villes et prive le mieux vivre à notre population tout en la mettant dans une situation de continuelle insécurité compte tenu des probables écroulements d’immeubles et inondations ».

C’est ici que le président national de ce parti centriste trouve l’urgence de la question, demandant de ce fait au chef du gouvernement de « suspendre provisoirement de lotissements de nouveaux sites parcellaires sur toute l’étendue du territoire national. Enfin de trouver des solutions urgentes et efficace contre la prolifération des bidonvilles, constructions anarchiques, ainsi que pour lutter contre la corruption qui sévit dangereusement dans ces deux secteurs stratégiques de l’État congolais ».

Après qu’il avait, dans une allée d’espoir, signifiait le souhait « patriotique » de voir le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba réussir sa mission d’amélioration du bien-être de la population congolaise en lui offrant un meilleur cadre de vie par la construction de logements répondant aux normes urbanistiques et la modernisation de villes congolaises.

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos