728 x 90

Fatou Bensouda sur B. Ntanganda : « l’issue de cette affaire témoigne de l’engagement de mon Bureau à poursuivre avec succès les auteurs des crimes les plus graves »

Fatou Bensouda sur B. Ntanganda : « l’issue de cette affaire témoigne de l’engagement de mon Bureau à poursuivre avec succès les auteurs des crimes les plus graves »

L’ancien chef de guerre Bosco Ntanganda, surnommé de terminator, a été condamné à 30 ans de réclusion par la Cour pénale internationale (CPI). Depuis, plusieurs réactions se succèdent pour saluer ce verdict rendu par la Cour internationale.

C’est sans nul doute l’une des réactions les plus attendu sur la condamnation de l’ancien chef de guerre Bosco Ntanganda. Réputé pour son ferme caractère, Fatou Bensouda, procureur de la Cour pénal internationale, réitère sa fermer volonté à poursuivre sur cette voie.

« L’issue de cette affaire et le prononcé de la peine témoignent de l’engagement de mon Bureau à poursuivre avec succès les auteurs des crimes les plus graves qui heurtent la conscience de l’humanité », a déclaré Fatou Bensouda, procureur de la CPI.

Et de poursuivre « Nous continuerons sur cette voie avec détermination, guidés par le statut de Rome et nos politiques, y compris en ce qui concerne les crimes sexuels et à caractère sexiste, et les crimes contre les enfants ».

Pour Dénis Mukwege, prix Nobel de la paix cette décision est un pas vers une bonne direction et appelle à une franche collaboration entre Etats de la région des Grands Lacs. « La décision rendue à La Haye est un pas dans la bonne direction ne peut nous faire oublier que les instigateurs de l’instabilité dans la région des Grands Lacs et en RDC continuent d’occuper des fonctions dans les institutions et au sein des forces de sécurité et de défense, et poursuivent leurs entreprises criminelles en liberté dans un climat où l’impunité prévaut toujours largement ».

Ida Sawyer, directrice adjointe de HWR pour l’Afrique de HWR, estime que cette condamnation est un avertissement pour leaders abusifs des droits de l’homme.

Bosco Ntanganda fut une des personnalités centrales des FPLC, ce groupe armé qui a pris d’assaut l’Ituri (est de la RDC) entre 2002 et 2003. Il fait partie de cette pléthore des chefs de guerre qui endeuillent l’est de la RDC il y a de cela plusieurs décennies.

 

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos