728 x 90

Insécurité à l’est : certains veulent réaliser un plan de balkanisation en exigeant le départ «précipité » de la Monusco, pense Cardinal Ambongo

Insécurité à l’est : certains veulent réaliser un plan de balkanisation en exigeant le départ «précipité » de la Monusco, pense Cardinal Ambongo

Le cardinal Fridolin Ambongo a, dans un point de presse tenu ce samedi 29 décembre à Beni, convié la population à aborder avec beaucoup de discernement la question de la Monusco. Le Prélat catholique a reconnu comme d’aucuns les faiblesses de la Monusco, mais se dit pourtant favorable au maintien de celle-ci en RDC.

« Nous ne devons pas nous voiler la face parce qu’il y a aussi beaucoup de gens, de forces obscures qui ont intérêt à ce que la Monusco s’en aille pour réaliser leur plan macabre, peut-être même de balkanisation », a-t-il dit.

Fridolin Ambongo a également salué le courage ainsi que la détermination de la population face à cette dure réalité. « L’Eglise est avec vous et je vous exhorte à tenir bon. Ne jamais céder à la tentation du désespoir. Le désespoir, c’est le pire ennemi », s’est-il adressé à eux.

Bien avant ce point de presse, le Chef de l’église catholique du Congo a célébré une messe à la Paroisse Sainte Thérèse d’Avila, où plusieurs personnalités ont pris part. Fridolin Ambongo poursuit sa tournée dans cette province du Nord-Kivu.

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos