728 x 90

Lomami : les commerçants accusés de manipuler le prix du maïs

Lomami : les commerçants accusés de manipuler le prix du maïs

Le prix du maïs a augmenté dans les principaux marchés de la ville de Mwene Ditu une semaine après les festivités de fin d’année. La mesure d’environ 3 kg communément appelé Meka est passée de 2800 francs congolais (1,64 dollars américains) à 4 000 francs congolais (2,35 dollars américains).

La population de la ville de Mwene Ditu s’inquiète de l’augmentation de prix du maïs, qui est un aliment de base dans ce coin du pays. Certaines sources locales soupçonnent la malveillance de certains commerçants qui, disent-elles, gardent expressément les stocks de maïs pour occasionner la pénurie, et ensuite vendre plus. D’autres évoquent plutôt l’insuffisance de la production de cette denrée alimentaire de base dans les zones agricoles.

Mwene Ditu, alors que ville agricole, fait régulièrement objet de pénuries de maïs. L’instabilité des prix de cette denrée sur le marché impacte négativement le quotidien.

 

 

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos