728 x 90

Marche du 17 janvier : Fayulu prévient Ngobila sur le risque d’un « affrontement » en cas d’un refus

Marche du 17 janvier : Fayulu prévient Ngobila sur le risque d’un « affrontement » en cas d’un refus

Martin Fayulu, président du parti politique Engagement pour la citoyenneté et le Développement, (ECIDE) tient à la tenue de sa marche de « deuil et d’indignation » prévue ce  jeudi 17 janvier à Kinshasa, alors que le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, qui a été informé par le parti politique Nouvel Élan d’Adolphe Muzito n’a pas encore répondu à cette lettre d’information.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2018, a au cours d’une conférence de presse tenue lundi 13 janvier à Kinshasa, invité Gentiny Ngobila à s’occuper de la propreté de la ville et l’opération Kin-Bopeto.

« On ne demande pas au gouverneur de la ville de s’occuper de la commémoration, il a lancé le salongo ici, mais la ville est extrêmement sale, qu’il nous dise d’abord s’il est gouverneur ! Nous nous allons marcher, c’est un jour de notre héros national et nous allons marcher pour dire d’abord, nous sommes contre les tueries de nos frères et sœurs de Beni et partout y compris Yumbi et nous disons aussi notre indignation contre ce projet de balkanisation de la RDC» a-t-il indiqué

Cette marche, d’après les organisateurs,  a pour objectif de  compatir avec les populations meurtries de la région de Beni et  de dénoncer le plan de balkanisation de la RDC.

Elle partira de la place Pascal dans la commune de Masina à 8 heures et aura comme point de chute l’Échangeur de Limete où une gerbe de fleurs sera déposée sur les pieds du statut de Patrice-Emery Lumumba.

 

Jeancy Nsingi

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos