728 x 90

RDC : l’État doit 400 millions de dollars à la SCTP, ex-Onatra

RDC : l’État doit 400 millions de dollars à la SCTP, ex-Onatra

Une délégation de la SCTP, ex-Onatra, a été reçue mercredi dernier par le ministre du portefeuille Clément Kuete. Cette dernière exige l’implication du ministre pour que le port en eaux profondes qui sera construit dans la ville de Banana au Kongo-Central, une province du Sud-Ouest du pays, soit géré par ladite société publique en lieu et place de créer une autre entreprise. Mais aussi le paiement d’une lourde créance.

est au cours d’une audience accordée à ces syndicats représentatifs de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) par le ministre du Portefeuille, qu’un mémorandum contenant cette demande a été déposé, avec plusieurs autres questions qui gangrènent la viabilité de cette entreprise publique.

En outre, « l’intersyndicale a tenu à informer le ministre Clément Kuete de la créance de l’État envers la SCTP dont le montant est de 400 millions de dollars et dans cette enveloppe la part des travailleurs s’élève à 148 millions », a expliqué Armand Osase, Président de l’Intersyndicale de la SCTP.

L’intersyndicale espère voir le ministre du portefeuille mener un plaidoyer auprès de son collègue des Finances, Sele Yalaghuli, afin de liquider cette dette de l’État, pouvant permettre à la SCTP d’éponger les arriérés des salaires de ses personnels et le versement des retraités à la Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS).

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos