728 x 90

Université de Kinshasa : le gouvernement maintient les frais académiques à la base des violences

Université de Kinshasa : le gouvernement maintient les frais académiques à la base des violences

Les frais académiques à la base des manifestations meurtrières des étudiants à l’Université de Kinshasa ne seront pas revus à la baisse comme exigés par ceux-ci. C’est ce que décide le gouvernement lors de son conseil des ministres tenu vendredi 10 janvier à la Cité de l’Union Africaine, et présidé par le président congolais Félix Tshisekedi.

« Les frais fixés pour l’année académique 2019-2020 dans l’Instruction Académique 021 du 15/10/2019 sont en réalité, équivalents aux frais fixés dans l’Instruction académique 020 du 04 octobre 2018, au regard des taux de change de référence; les frais connexes, nécessaires au fonctionnement minimum des institutions publiques, sont fixés de manière consensuelle par les cinq groupes membres du Conseil des partenaires, à savoir le comité de gestion, l’Association des professeurs, l’Association de scientifiques, l’Association du personnel administratif et technique et la coordination estudiantine », dit le gouvernement dans son compte-rendu.

De poursuivre, « comme dans tout contrat, les accords obtenus et signés dans ce cadre engagent toutes les parties signataires. Sauf à établir que les étudiants membres de la coordination qui ont signé n’avaient pas qualité, il doit être constaté que ceux-ci ont valablement engagé les étudiants sur les montants querellés de ces frais. »

Le gouvernement a décidé de procéder à l’identification des « vrais » étudiants qui seront relogés dans les résidences universitaires. Il promet de poursuivre les inciviques à la base des violences sur le site universitaire, qui a conduit à la mort de deux policiers et aux dégâts matériels importants

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos