728 x 90

Ituri : 7 personnes tuées à l’arme blanche dimanche dernier à Mambasa dans une attaque des ADF

Ituri : 7 personnes tuées à l’arme blanche dimanche dernier à Mambasa dans une attaque des ADF

7 civils ont été tués le dimanche  8 février au village de Makeke dans le territoire de Mambasa, dans la partie est de la République démocratique du Congo.  Cette attaque a été attribuée selon la société civile de Mambasa  et l’armée congolaise au groupe armé d’origine ougandaise ADF Nalu.

D’après le rapport de la société civile les rebelles de l’Adf Nalu  «ont pillé et emporté des animaux de la basse-cour. Nous déplorons la mort de sept civils dans cette attaque».

Les ADF sont l’un des plus anciens groupes armés à sévir dans le pays. Ils sont nés en 1995 de la fusion de deux mouvements rebelles ougandais (ADF et Nalu pour Armée nationale de libération de l’Ouganda), soutenus à l’époque par les services secrets soudanais et congolais, comme le rappelait l’International crisis group (ICG) dans un rapport de 2012.

Ces rebelles qui luttent alors contre le régime ougandais prennent pour base les montagnes de la région frontalière de Beni au Nord-Kivu, dans l’est de la RD-Congo.

L’ADF, classée organisation terroriste. L’ADF-Nalu qui s’est rapproché des organisations islamistes radicales de la région est classé comme organisation terroriste par les États-Unis dès 2001.

En 2007, le mouvement perd sa composante Nalu et se « congolise » pour reprendre l’expression de l’ICG. Il mène de premières offensives contre les Forces armées de la RD-Congo (FARDC) en 2010 et multiplie les actes d’extrême violence depuis 2014

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos