728 x 90

Agression rwandaise : Le gouvernement congolais exhorte à «ne pas jouer le jeu de Kagame» basé sur «la violence»

Agression rwandaise : Le gouvernement congolais exhorte à «ne pas jouer le jeu de Kagame» basé sur «la violence»

Le vice-premier ministre en charge de l’intérieur Daniel Aselo était dimanche dans la soirée à la télévision d’État RTNC, au nom du gouvernement congolais, pour une communication en rapport avec l’agression rwandaise. Il a tenu mettre en garde contre les actes de violence à l’égard des ressortissants rwandais vivants en République Démocratique du Congo, ou toute autre personne présentée comme rwandais.

A l’en croire, le gouvernement demande à la population de soutenir les Forces armées de la RDC et tous les autres services de sécurité afin de mettre hors du territoire congolais le mouvement armé et terroriste M23 soutenu par le Rwanda, voisin hostile.

« Il n’y a pas de guerre entre les populations rwandaises et les populations congolaises. C’est le gouvernement rwandais qui nous mène à nous les citoyens congolais la guerre. Nous ne devons pas tomber dans le piège nous tendu par Kagame et ses collaborateurs », pour justifier ses fausses accusations portant sur le prétendu rejet des tutsis par les autres tribus congolaises, a-t-il détaillé.

Avant d’interdire les actes de violences tels ceux produits à Kalima dans le Maniema et à Kinshasa : « au nom du gouvernement de la République, je m’adresse à tous les compatriotes pour que cela ne se répète plus (…) Je demande à tous les partis politiques d’instruire leurs membres. »

Rejetant au passage le port des tenues assimilables à celles de la police et de l’armée par les membres des partis politiques, en mettant en branle les services de sécurité pour faire respecter la loi.

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos