728 x 90

Beni : plus de 260 femmes et enfants tués en deux mois, des statistiques alarmantes de l’ONU

Beni : plus de 260 femmes et enfants tués en deux mois, des statistiques alarmantes de l’ONU

Entre début novembre et fin décembre 2019, ces deux mois ont été caractérisés par des tueries macabres dans la région de Beni. Dans son rapport d’évaluation rendu public mercredi 22 janvier, la mission onusienne, Monusco a révélé que plus de 260 civils ont été tués par les présumés rebelles ougandais ADF.

En à croire ce rapport, ces personnes tuées sont principalement des femmes et enfants massacrés lors des attaques très brutales des rebelles. Sous la houlette du général brésilien Carlos Alberto Dos Santos Cruz, cette équipe des experts composée spécialisé en politique, en guerre et logistique explique que ces groupes négatifs opèrent d’une manière très organisée afin de s’exécuter ces différents crimes.

Interrogé par la radio onusienne, le général brésilien Carlos Alberto Dos Santos Cruz a fait remarquer que la protection des populations civiles nécessite une réponse en synergie de la Monusco et du team-pays de l’organisation des nations unies en RDC et d’autres partenaires extérieurs. Enfin ce haut cadre de la Monusco plaide pour le renforcement des capacités des casques bleus afin de répondre à toute éventualité des groupes négatifs opérant dans la région de Beni, très menacée par le mouvement des rebelles.

Ce rapport des experts de l’ONU ajoute que cette rébellion se donne aux activités lucratives illégales transfrontalières avec les pays voisins. Aux experts de préciser qu’il est difficile de mener des actions précises contre ce mouvement terroriste car selon ce rapport, ce groupe n’a pas un agenda politique.

 

Nehemy Mbusa/Butembo

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos