728 x 90

Élections des gouverneurs : Laurent Batumona se veut l’artisan d’une nouvelle capitale

Élections des gouverneurs : Laurent Batumona se veut l’artisan d’une nouvelle capitale

« Mettre fin aux combines maffieuses… », a mentionné samedi 6 avril 2019 Laurent Batumona, candidat gouverneur de la ville de Kinshasa, au cours du lancement de sa campagne électorale qu’il a tenue au centre inter diocésain, à Kinshasa.

Le candidat de la plateforme politique Cach (Cap pour le changement) du président Felix Tshisekedi, a décidé de présenter son programme intitulé ”Kinshasa engenga, poto moyindo, c’est possible »(Que Kinshasa s’illumine en ville européenne, c’est possible, en lingala).

« Curage des rivières, salubrité et hygiène publique; croisade contre les phénomènes kuluna(criminalité urbaine) et ujana(prostitution); mobilisation des ressources financières et création d’emplois; desserte en eau, électricité et éclairage public; lutte contre les constructions anarchiques et les érosions; construction de logements sociaux; Renforcement de la brigade des sapeurs-pompiers; création d’une brigade de secours d’urgence; effectivité de l’enseignement primaire gratuit… » des promesses qu’il affirme tenir une fois élu.

En outre, dans sa ligne de mire il a accusé des anciens gouvernants de la capitale de « prédation des recettes ».

C’est à 15 heures que cette cérémonie a commencé. Dans cette salle aux décors ici et là, des effigies du candidat en ce jour de début de campagne suivant le calendrier de la commission électorale congolaise, le modérateur a fait un tour de la biographie du candidat Batumona, rappelant au passage les postes d’ancien vice-gouverneur de Kinshasa et de directeur de campagne adjoint de Felix Tshisekedi – jadis candidat à la présidentielle – qu’il a occupé.

En guise de soutien à cet homme d’affaires prospère et désormais à la course pour le gouvernorat, Peter Kazadi et Jacquemain Shabani, cadres influents de l’UDPS, y ont pris part.

C’est plutôt l’annonce de la suppression des frais dits Kimbuta et ceux liés à l’examen d’État et Tenafep – test national de fin d’études primaires -, une fois élu, qui a fait vibrer un public acquis à sa cause.

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos