728 x 90

En RDC, Bahati veut dresser le Sénat contre la « misère généralisée » de la population

En RDC, Bahati veut dresser le Sénat contre la « misère généralisée » de la population

Des options prises qui seront soutenues par « le déploiement d’une nouvelle stratégie de communication » afin  d’optimiser la visibilité du travail des sénateurs et mieux connaître le Sénat… Sept propositions phares en tout de Bahati Lukwebo contenues dans le livret « le Sénat se reforme », puis déroulées lundi dernier devant la presse à la salle des spectacles du Palais du peuple. Et deux de celles-ci qui ont pour cœur, rapprocher le Sénat du citoyen lambda et de l’élite scientifique.

Les deux ? « Mettre en place les œuvres sociales et le mécénat scientifique du Sénat », mais aussi « Déployer une nouvelle stratégie de communication ». Pour la première, l’idée est d’organiser une action trimestrielle de solidarité envers le peuple et à l’endroit des scientifiques congolais. Quant à la seconde, la chambre haute vise à optimiser la visibilité du travail des sénateurs et mieux faire connaître le Sénat.

Dans sa bonhomie, lunettes de vue perchées sur un visage serein, le président du Sénat expose à la presse le chapelet de ses intentions humanistes…

« Face à l’état de misère généralisée dans la nation, les sénateurs n’ont pas droit de se recroqueviller dans leur strict rôle législatif. Il y va de l’honneur de l’humanité qu’ils représentent au cœur de l’Afrique que les élus des élus se donnent un devoir de cœur et une obligation des gestes concrets de solidarité à l’endroit des compatriotes et des structures populaires qui sont dans la souffrance et la détresse », est-il écrit dans la documentation distribuée aux professionnels de médias présents sur le lieu.

Dans les faits, une Commission ad hoc sera créée au Sénat et devra gérer toutes les ressources affectées aux «  œuvres sociales arrêtées par la plénière » et toutes les actions à entreprendre. Deux opérations principales seront organisées par cette commission à la fin de chaque trimestre et de manière alternative : œuvre du Sénat pour une école et œuvre du Sénat pour un hôpital.

Pour mener à bien ce programme, il sera mis en place un Fonds des œuvres sociales alimenté par la contribution financière obligatoire des sénateurs ; les subventions d’entreprises, de personnalités, d’institutions ou d’organismes ; mais également par les dons et les legs.

Parallèlement, à travers « le mécénat scientifique » le Sénat va s’engager à soutenir financièrement et matériellement les organes de la recherche scientifique  à travers la création d’un Fonds du Sénat pour la promotion de la recherche scientifique. Possibilité pour la chambre haute d’amener les scientifiques congolais à comprendre la société congolaise, à la repenser, à la restructurer et à la reconstruire. Le but ultime est de permettre aux idées scientifiques de s’incarner dans des structures susceptibles de leur donner une existence réelle.

Bref, nous sommes au cœur d’un vaste programme de solidarité et d’appui envers les couches congolaises les plus démunies et les oubliés scientifiques congolais… Une sorte de prolongement de l’action sociale du président congolais Félix Tshisekedi.

Une stratégie de communication réactive

Ici, Bahati Lukwebo voudrait en quelque sorte rappeler qu’exister pour une institution, c’est être présent sur la scène de l’information avec une crédibilité médiatique institutionnelle en amélioration perpétuelle. Surtout qu’il apparaît que le Sénat est aujourd’hui une institution combattue, de plus en plus confrontée à la remise en cause rampante de sa légitimité. Il doit donc réagir, convaincre, rendre compte à ses mandants, expliquer le pourquoi et le comment des lois qu’il élabore ou qu’il vote, justifier l’utilité républicaine de son existence…

Le Sénat veut s’ouvrir concrètement et efficacement au grand public grâce notamment à une communication vigilante et réactive, se faire connaître et devenir plus proche de l’homme congolais. L’essence même de cette batterie de propositions du professeur… Bahati Lukwebo.

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos