728 x 90

La troisième phase du processus de paix de Nairobi lancée ce lundi, le M23 non invité

La troisième phase du processus de paix de Nairobi lancée ce lundi, le M23 non invité

Un nouveau round de négociations inter-congolais a été lancé ce lundi 28 novembre 2023 à Nairobi au Kenya. La cérémonie se tient en présence du président burundais, président en exercice de l’EAC, Évariste Ndayishimiye, le président du Kenya, William Ruto et le facilitateur du processus Uhuru Kenyatta.

Organisée dans le cadre du Processus de Nairobi pour la Paix, la Sécurité et la Stabilité en RDC, cette session connaît également la participation des groupes armés ayant déposé les armes et des délégués de la société civile de quelques provinces de la RDC dont celles de l’Est.

Le grand absent à ces assisses est le M23 qui n’a pas été invité, car considéré par le gouvernement congolais comme un mouvement terroriste. Kinshasa refuse le principe de négociations directes tant que le M23 ne s’est pas replié des territoires qu’il occupe.

Ce mouvement rebelle continue les hostilités au Nord-Kivu malgré l’appel au cessez-le-feu lancé par les chefs d’Etat à l’issu du mini-sommet de Luanda, consacré à la paix et la sécurité dans la partie Est de la RDC, tenu mercredi 23 novembre dernier.

Dans un communiqué rendu public vendredi dernier, dont une copie est parvenue à 4pouvoir.cd,  le président du M23, Bertrand Bisimwa, disait « accepter le cessez-le-feu tel que recommandé ». Mais, il demande aussi au gouvernement congolais de « le respecter à son tour ». « Faute de quoi le M23 se réserve pleinement le droit de se défendre », ajoute le texte.

La rédaction

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos