728 x 90

Massacres à Beni: « la Monusco n’exclut pas une possible négociation avec les ADF » (Leila Zerrougui)

Massacres à Beni: « la Monusco n’exclut pas une possible négociation avec les ADF » (Leila Zerrougui)

Leila Zerrougui, la représentante spéciale du secrétaire général des nations unies a, au cours de la conférence de presse tenue ce mardi 16 octobre, fait savoir que la Monusco n’exclut pas une « possible négociation » avec les rebelles des ADF afin de rétablir la paix dans cette partie Est de la RDC.

Faisant ainsi référence aux récents massacres perpétrés par les rebelles des ADF, Leila Zerrougui a lâché ce qui suit : « tous les moyens doivent être explorés » pour que le calme puisse s’établir.  Au quartier général de la MONUSCO, Leila Zerrougui a passé en revue quelques pistes de solutions.

La partie Est de la RDC reste l’une des zones visitées par les groupes rebelles. Les attaques des rebelles survenues samedi 22 septembre en plein centre-ville de Beni ont causé la mort d’une vingtaine de civils. Il y a de cela quatre ans jour pour jour depuis que la province du Nord-Kivu fait face à des massacres à répétition.

Plusieurs actions à Beni ont été récemment organisées par les acteurs de la société civile pour dénoncer ces actes criminels. Ces exactions ont suscité un déplacement massif de la population et demeure un frein insurmontable pour la riposte contre l’épidémie à virus Ebola. Cette situation instable de la sécurité continue à susciter beaucoup d’inquiétudes au sein de la population locale vivant dans ce coin de la RDC.

 

Chris Mutombo

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos