728 x 90

« Mboka esi ekufa » : «le Chef de l’État a trouvé le pays pas par terre mais dans un trou» (Augustin Kabuya)

« Mboka esi ekufa » : «le Chef de l’État a trouvé le pays pas par terre mais dans un trou»  (Augustin Kabuya)

Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya a enfin réagi à la polémique sur les propos tenus par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi à Lodja au Sankuru lors de sa tournée dans l’espace Grand Kasaï.

Le numéro 2 du parti présidentiel s’en est pris aux détracteurs, autre fois sous la coquille de l’ancien régime de Joseph Kabila qui allument la mèche à ce sujet dans les médias.

 « J’ai vu certaines personnes qui font le tour des chaînes de télévision avec les sachets de sucre et boites de lait entrain de jeter des fleurs à Joseph Kabila. Eh bien, je ne sais pas si les memes gens peuvent se rendre dans la famille de Rossy Mukendi, Floribert Chebeya et tant d’autres victimes sous le régime passé et développer ensuite, les mêmes discours. Même sur le plan économique, nous savons que tous les opérateurs économiques à 90% étaient partenaires de Kabila dans le domaine financier », a dit Augustin Kabuya mercredi 12 janvier lors de sa descente au Mausolée d’Etienne Tshisekedi dans la commune de la Nsele à Kinshasa.

Et d’ajouter : « En âme et conscience, les gens savent que la situation de notre pays était très chaotique, au point que le Chef de l’État a trouvé le pays non pas par terre mais dans le trou. Et si vous voulez bien regarder, toutes les agitations sont constatés dans le chef de ceux qui ont mis le pays dans le trou »

Pour Augustin Kabuya, cette expression « Mboka esi ekufa » est au cœur de débat car elle a été dite en Lingala. « C’est la raison pour laquelle, poursuit-il, nous assistons à tous ces débats. Peut-être que si cela était dit en langue française où l’on a plusieurs vocabulaires, ça ne pouvait pas créer de polémiques. »

Malgré de multiples réactions sur la toile, Augustin Kabuya reste serein et soutient la position du Président de la République « Quoi qu’il en soit, le Chef de l’État a dit la vérité et ils sont conscients. Hors micro, ils reconnaissent ça. Malheureusement, les gens sont très malhonnêtes et ne veulent pas reconnaître cette réalité » souligne-t-il.

En ces termes, A. Kabuya estime « qu’il n’est pas donné à toute le monde de comprendre au même moment. Ici le Chef de l’État a parlé de l’état dans lequel il avait trouvé le pays. Il faut reconnaître quil a totalement raison au lieu de mener des débats stériles qui ne peuvent en aucun cas apporter la solution à notre population » a-t-il conclu.

La rédaction

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos