728 x 90

Meurtre de l’ambassadeur Italien : les FDLR pointent du doigt les FARDC et les Forces de Défense Rwandaises

Meurtre de l’ambassadeur Italien : les FDLR pointent du doigt les FARDC et les Forces de Défense Rwandaises

Dans un communiqué publié lundi, les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR) ont nié toute responsabilité dans l’attaque du convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) ayant coûté la vie à Trois personnes dont l’Ambassadeur italien Luca Attanasio, lundi 22 février 2021 à Goma dans la province du Nord-Kivu.

Selon eux, leurs troupes sont trop éloignées de la zone, contrôlée par l’armée congolaise. Les FDLR pointent du doigt les FARDC et les Forces de Défense Rwandaises. Ce groupe armé demande aux autorités congolaises et à la MONUSCO de faire toute la lumière sur les responsabilités de cet ignoble assassinat.

 « De sources concordantes, le convoi a été attaqué dans une zone dite des « trois antennes » près de Goma sur la frontière avec le RWANDA non loin d’une position des FARDC et des militaires rwandais des Forces de Défense Rwandaises », disent les FDLR.

Et d’ajouter  « Les responsabilités de cet ignoble assassinat est à rechercher dans les rangs de ces deux armées et leurs sponsors qui ont noué une alliance contre-nature pour pérenniser le pillage de l’Est de la RDC ».

Les autorités congolaises ont attribué l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur d’Italien en poste en République Démocratique du Congo et à deux autres personnes  aux éléments des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR).

Jeancy Nsingi

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos