728 x 90

Procès Rossy Mukendi: le verdict rendu est « un signal fort contre les répressions des manifestations pacifiques » (CLC)

Procès Rossy Mukendi: le verdict rendu est « un signal fort contre les répressions des manifestations pacifiques » (CLC)

Le Comité laïc de coordination (CLC) dit avoir suivi avec attention le verdict du procès sur le meurtre de l’activiste Rossy Mukendi, tué en 2018, lors d’une manifestation populaire hostile au pouvoir Kabila, ex-président du Congo-Kinshasa.

Pour cette organisation affiliée à l’église catholique, c’est un signal fort contre les répressions des manifestations pacifiques. Dans un tweet, le CLC appelle la justice à continuer les poursuites pour le cas des autres victimes.

Pour rappel, la Cour militaire de Kinshasa/Matete a rendu son verdict lundi 10 janvier 2022 dans le procès sur le meurtre de l’activiste Rossy Mukendi. Carine Lokeso, commissaire supérieure adjointe de la police est condamnée à 10 ans de prison ferme pour violation des consignes et une peine capitale pour participation au meurtre. La Cour a également prononcé sa destitution. Son co-accusé Tokis Kumbo est acquitté pour violation des consignes, mais condamné à la peine capitale pour meurtre.

36 ans, Rossy Mukendi avait été abattu le 25 février 2018 à Kinshasa, alors qu’il participait à une manifestation populaire organisée par le Comité laïc de coordination (CLC), une structure de l’Eglise catholique, pour réclamer le départ de l’ancien président Joseph Kabila qui s’était maintenu au pouvoir après la fin de son deuxième et dernier mandat. Les manifestants réclamaient également la tenue des élections générales.

Jeancy Nsingi

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos