728 x 90

RDC : le PPRD exige des enquêtes sur l’assassinat d’un de ses cadres

RDC : le PPRD exige des enquêtes sur l’assassinat d’un de ses cadres

La formation politique de l’ancien président congolais Joseph Kabila, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie(PPRD), s’est réuni lundi 03 février à Kinshasa. Une rencontre du comité exécutif national présidée par son secrétaire permanent Ramazani Shadary. L’assassinat d’un des cadres de ce parti, les questions d’actualité politique et la mise en œuvre du budget annuel sont revenus sur la table.

Une minute de silence en mémoire de Pacifique Mutiki, intendant adjoint du gouvernorat de la province du Sud-Kivu et cadre de ce parti mort assassiné le dimanche dans cette province de l’Est du pays, puis de condoléances assorties d’une demande d’enquête.

« Le PPRD qui lutte depuis plus d’une décennie pour la pacification de notre pays et la sécurisation des personnes et de leurs biens exige sans délai une enquête sur cet ignoble assassinat afin que les responsabilités soient établies et que les auteurs et commanditaires soient punis conformément aux lois de la République », peut-il être dans la note de message de condoléances de l’ex-candidat à la présidence de la République.

À la suite d’un état des lieux de toutes les fédérations du PPRD dans les 26 Provinces du pays, les orientations ont été données pour que « les préparatifs d’installation de nouveaux comités provinciaux dans les prochains jours s’accélèrent », renseigne un cadre ayant pris part à cette première rencontre du mois de février. En cet actuel contexte politique empreint de tensions, le parti de Joseph Kabila considère son enracinement à travers la République comme un brai atout.

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos