728 x 90

RDC-Rwanda : bientôt un accord de défense et de sécurité

RDC-Rwanda : bientôt un accord de défense et de sécurité

En marge des journées européennes de développement à Bruxelles, le président rwandais Paul Kagame est revenu sur la question des relations actuelles qu’entretiennent son pays et la République démocratique du Congo, au cours d’un entretien qu’il a accordé au quotidien allemand TAZ le 20 juin dernier.

D’abord, Kagame dit qu’il « soutiendra absolument » la candidature de la RDC à intégrer l’EAC, la Communauté d’Afrique de l’Est dont il est le président en exercice, tel que le souhaite le Président congolais.

« Lorsqu’un pays africain demande à faire partie d’une organisation telle que la Communauté de l’Afrique de l’Est, je pense que c’est une bonne chose, car nous y gagnons en tant que pays, en tant que région… Je le soutiendrais absolument », affirme-t-il.

Avant de détailler la bonne foi congolaise dans la relation actuelle entre les deux pays.

« Nous avons demandé au gouvernement précédent du président Kabila d’avoir notre compagnie aérienne Rwandair pour relier Kigali et Kinshasa. Et ils ont refusé. Je ne comprenais pas pourquoi. C’était juste de la politique. Sous Tshisekedi, ils ont autorisé les vols. Et le trafic est énorme. L’avion est toujours plein. Nous ne pouvons même pas en avoir assez ! Donc, cela montre déjà une chose très positive. Nous sommes même en train de formaliser la coopération en matière de défense et de sécurité afin de traiter avec les fauteurs de troubles le long de notre frontière », révèle-t-il.

Le Président rwandais Paul Kagame était à la première ligne des pays qui ont douté de l’élection de Félix Tshisekedi à la tête de la RDC. Depuis, ses derniers a effectué une visite à Kigali et s’est même incliné au mémorial du génocide rwandais. Et Kagame est venu début juin à Kinshasa participer à un mini-sommet et aux funérailles du feu opposant historique et père du Président congolais, Étienne Tshisekedi.

Une proximité inattendue, salutaire pour Paul Kagame qui est en froid avec son voisin du Nord, Yoweri Museveni de l’Ouganda. La politique de bon voisinage avec la RDC lui permet de s’assurer tout de même que le coup fatal ne viendra pas de la zone instable de l’Est du Congo : les groupes armés rwandais dont Kagame accuse Museveni de soutenir y pullulent.

 

Tony-Antoine Dibendila

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos