728 x 90

Sud-Kivu /Examen d’Etat : les inspecteurs de l’EPST boudent la réévaluation à la baisse du frais de participation

Sud-Kivu /Examen d’Etat : les inspecteurs de l’EPST boudent la réévaluation à la baisse du frais de participation

Dans une déclaration rendue publique le mercredi dernier, les inspecteurs et agents de l’inspection provinciale de l’Epst Sud-Kivu 1, 2 et 3 réunis en assemblée générale ont passé à peigne fin la problématique relative à l’organisation de l’Examen d’état et du Enafep, édition 2021.

Depuis un temps une cacophonie règne au tour de ces frais dans des écoles du Sud-Kivu. Pendant que certains parents se cramponnent sur le 15$ tel que prévu par l’édit budgétaire voté à l’Assemblée provinciale, les inspecteurs de l’EPST et certaines écoles demandent 40$ aux élèves finalistes.

Il ressort que « les difficultés contenues lors de l’édition 2019-2020 n’ont pas servi  d’expérience aux  autorités politico-administratives de la province du Sud-Kivu« .

Signalons qu’un élu de Bukavu indique que le gouverneur n’a pas compétences de modifier un édit budgétaire voté par la plénière de l’Assemblée provinciale : « un gouverneur de province est incompétent pour modifier un édit budgétaire en fixant les frais d’examen au Sud-Kivu à 25 $ contre 15 $ voté par l’organe délibérant, le gouverneur a prouvé qu’il ne respecte nullement l’Assemblée provinciale « , explique Georges Musongela.

Alain kanyombo

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos