728 x 90

Tshopo : les agriculteurs déplorent la déforestation de certains groupements

Tshopo : les agriculteurs déplorent la déforestation de certains groupements

Le service territorial, provincial et le ministère de l’environnement et développement durable sont appelés à revoir la situation de Yaliwasa, territoire de Basoko dans la Province de la Tshopo. C’est depuis 2017 lors de l’implantation de certaines entreprises dont la société forestière pour le développement du Congo (FODECO), que la déforestation s’est accélérée.

Aujourd’hui, une grande étendue de la forêt de Yaliwasa qui s’étend sur 3 groupements, ciblée par l’exploitation, vit quasiment un ravage. Les agriculteurs se disent en difficulté pour la survie voir même la scolarisation de leurs enfants. « Nous vivons grâce aux travaux champêtres, mais il y a de cela 4 ans que nos étangs et champs sont séchés et il nous est difficile de ramasser les chenilles », a souligné l’un des agriculteurs de Yawinawina, le weekend dernier.

Qui poursuit, « l’abattage sans reboisement nous inquiète surtout pour la disparition de quelques espèces d’animaux, suite notamment aux bruits des machines lors de l’abattage des arbres. »

Le cahier des charges signé entre les autorités et responsables des entreprises qui travaillent dans le secteur aux groupements Mohonge, Onduka – Opandu et Yawinawina, « n’est pas respecté, et aucun projet d’intérêt communautaire n’est réalisé, que des promesses », a dit l’autre.

Les manifestations populaires contre les abattages ont eu lieu, mais les responsables de certaines sociétés ont fait recours auprès des autorités du territoire.

Augustin Tsheza, stagiaire

SKAM
AUTHOR
PROFILE

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos