728 x 90

Crise FCC-CACH : l’ACAJ en appelle à la dissolution de l’Assemblée nationale

Crise FCC-CACH : l’ACAJ en appelle à la dissolution de l’Assemblée nationale

Des voix s’élèvent pour fustiger le scénario qu’offre la coalition au pouvoir. L’organisation d’appui à la démocratie Acaj se dit favorable pour une dissolution de la chambre basse du parlement. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 22 octobre 2020, l’Acaj appelle le chef de l’État au recours à l’article 148 de la Constitution sur la dissolution de l’Assemblée nationale, et c’est, en vue doter le pays d’une autre majorité parlementaire pour aboutir à un gouvernement stable.

« Cette solution aurait pour vertus de doter le pays d’une autre majorité parlementaire de laquelle serait issu un gouvernement stable et cohérent qui libérerait l’Etat du carcan partisan et égoïste dans lequel l’emprisonne actuellement la coalition FCC-CACH », a rappelé Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

« Pour ce faire, le Président de la République et son prédécesseur, parrains de ladite coalition, sont priés de constater et reconnaitre l’impossibilité du maintien de la coalition FCC-CACH qui s’avère antinomique aux aspirations profondes du peuple congolais », conclut-il.

Pour rappel, trois nouveaux juges ont prêté serment ce mercredi devant le Président de la République. Cette cérémonie s’est déroulée à l’absence très remarquée des deux présidents du parlement ainsi que le chef du gouvernement, tous membres du FCC.

Depuis, la situation demeure très tendue au niveau de la coalition FCC-CACH. Une sorte de bras de fer s’est créé, expliquent certains analystes. D’après ce dernier, le message du Chef de l’État, prévu pour ce vendredi 23 octobre, quoique improvisé se rapporte à fixer l’opinion sur certaines questions de l’heure.

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos