728 x 90

Grands Lacs : les chefs d’État ont souligné l’importance d’un dialogue permanent pour la consolidation de la paix et la sécurité de la région

Grands Lacs : les chefs d’État ont souligné l’importance d’un dialogue permanent pour la consolidation de la paix et la sécurité de la région

Les chefs d’État africains de la région des grands lacs ont ensemble souligné l’importance de privilégier le dialogue permanent, franc et ouvert entre les États de cette région afin de renforcer les relations bilatérales entre ces États.

À l’issue de la réunion quadripartie tenue vendredi 12 juillet 2019 à Luanda en Angola, les États membres de la région ont décidé de « donner la priorité à la résolution de toute sorte de différend entre les pays respectifs par des moyens pacifiques à travers des voies conventionnelles et dans l’esprit de fraternité et de solidarité africaines », peut-on lire dans le communiqué final.

S’agissant des tensions existant entre le Rwanda et l’Ouganda « le sommet a salué la volonté politique des deux parties de poursuivre le dialogue, en vue de trouver une solution aux problèmes existants ».

Les chefs d’État ont par ailleurs décidé d’appuyer les avancées entreprises dans la lutte contre la maladie à virus ebola qui sévit dans la région. « Appuyer les efforts entrepris par le gouvernement par la République Démocratique du Congo et collaborer dans le cadre du processus de normalisation de l’épidémie ».

Ce sommet a été présidé par le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi et a connu la participation l’Angola, pays hôte, l’Ouganda, le Rwanda et la République Démocratique du Congo, tous membres de cette région de Grand Lacs.

 

Joe Kazumba

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos