728 x 90

Lomami/Covid-19 : le port des masques obligé aux taximens et travailleurs des restaurants à Ngandajika

Lomami/Covid-19 : le port des masques obligé aux taximens et travailleurs des restaurants à Ngandajika

Dans le but de renforcer les mesures barrières prises par l’OMS et le Chef de l’Etat congolais contre la propagation de la pandémie du Covid-19 en République Démocratique du Congo, au territoire de Ngandajika certaines catégories socio-professionnelles ce sont vues obligées le port des masques de protection.

Dans une réunion tenue mardi 21 avril, réunissant les tenanciers des bars, des restaurants et  les syndicalistes des taxis motos au tour de l’administrateur du territoire assistant chargé des questions politiques, coutumières et administratives, Jean Marie Kabeya Mpenza a donné une nouvelle dimension aux participants pour la lutte contre le Covid-19 qui est celui de porter les masques en vue de permettre à leurs clients de ne pas être contaminés en cas du suspect.

« (…) que l’on observe la mesure de port des masques, c’est à dire, les tenanciers des bars et les motards, vous avez que les motards sont tellement en risque et même leurs passagers sont tellement en risque. C’est pourquoi, il faut prévoir que le transporteur ainsi que le transportant soient porteurs d’un masque. Mais aussi ceux qui vendent aux restaurants parce que en servant la nourriture on ne la sert pas en étant muet, on parle, mais de que les gouttelettes de la salive sont déjà dans le repas, ça va contaminés si le tenanciers du restaurant est déjà atteint », a expliqué monsieur Kabeya Mpenza.

A noter qu’au territoire de Ngandajika les bars et les restaurants sont ouverts mais leurs services se vendent aux guichets.

Jp Choél Tshimanga

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos