728 x 90

Crise humanitaire au Nord-Kivu : le ministre des Finances et l’Ambassadeur de la France signent une convention de financement estimée à 10,8 millions USD

Crise humanitaire au Nord-Kivu : le ministre des Finances et l’Ambassadeur de la France signent une convention de financement estimée à 10,8 millions USD

Le Gouvernement congolais à travers le  ministre des Finances, Nicolas Kazadi et la France via son ambassadeur accrédité en RDC, François Pujolas  ont signé, mardi 15 juin 2021 en présence de la vice-ministre des Finances et de la ministre ai de la Santé, un projet de convention de 9 millions d’euros équivalent à 10,8 millions USD pour renforcer le système de santé primaire et secondaire dans les zones de santé de Karisimbi et du Nyiragongo, au centre et en périphérie de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu.

À en croire une dépêche de la cellule de communication du ministère des Finances, ce projet de financement qui sera mis en œuvre par le biais de l’Agence Française de Développement(AFD) est considéré comme un ouf de soulagement pour la population du Nord Kivu, car il va contribuer à l’assainissement de la voirie et à la maintenance de multiples équipements et infrastructures qui s’avèrent indispensables, suite aux dégâts causés lors de l’éruption du volcan Nyiragongo et de l’activité sismique qui s’en est suivie.

Ce financement a été également motivé, apprend-t-on, par le déferlement de la pandémie de la Covid-19. Répondant aux questions de la presse, le diplomate  François Pujolas a précisé que, cette convention évaluée à 9 millions d’euros est le résultat de la meilleure coopération diplomatique dont le Chef de l’Etat Felix Antoinne Tshisekedi Tshilombo a fait montre lors de sa rencontre à l’Élysée( Paris) avec le Président Macron en 2019 à travers la signature d’une feuille de route franco-congolaise de lutte contre Ebola et les autres épidémies.

Le ministre des Finances a, pour sa part, relevé le fait que ladite convention se rapporte au pilier numéro 11 du programme du gouvernement, qui favorise le renforcement des structures de financement des soins dans la province du Nord-Kivu. Ledit projet du pillier 11 du programme du gouvernement intitulé « améliorer les conditions sociales au Nord-Kivu », vise aussi l’amélioration de sa résilience face aux chocs épidémiques dans la zone de santé de Karisimbi et Nyirangongo, zones périurbaines de Goma.

Le maitre d’ouvrage du projet étant le ministère de la Santé, celui-ci va confier la responsabilité concernant l’exécution des tâches à un maître d’ouvrage délégué qui sera recruté sur base d’un appel d’offre international en toute transparence pour une mise en œuvre professionnelle de ce méga projet, qui va être coordonné par la division provinciale de la Santé. Dans cette perspective, le projet va implémenter les orientations du programme national de développement sanitaire et contribuera effectivement à l’amélioration de la qualité, et de la disponibilité permanente des services des soins aux deux premiers échelons de la pyramide sanitaire ( les centres de santé et les hôpitaux de référence). Ce financement prend aussi en compte la main d’oeuvre locale dont le capacity building est de rigueur pour des soins appropriés dans le  standard de la santé universelle

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos