728 x 90

Kinshasa : Levi Mpayi appelle au calme après des échauffourées suite à sa non proclamation comme élu provincial

Kinshasa : Levi Mpayi appelle au calme après des échauffourées suite à sa non proclamation comme élu provincial

La publication, dimanches 21 janvier dernier, des résultats des législatives provinciales du 20 décembre dernier, a suscité la colère des partisans du candidat Levi Mpayi qui semblait mener l’élection dans sa municipalité.

La réaction des électeurs de Levi Mpayi ne s’est pas fait attendre. Ils réclament la réhabilitation de leur élu, qui, visiblement serin, leur a demandé d’être calme, attendant que la justice puisse le rétablir dans ses droits.

La CENI (Commission électorale nationale indépendante) a procédé, tard dans la nuit du dimanche 21 janvier au lundi 22 janvier, à la publication des résultats provisoires des provinciales du 20 décembre dernier, sur la télévision nationale. Pour la ville-province de Kinshasa, l’élu de la circonscription électorale de Bandalungwa, Levi Mpayi, à qui la quasi-majorité des électeurs avaient accordé des voix, n’y a pas figuré parmi sur la liste de la Centrale électorale contrairement aux données avancées pendant le vote, si l’on en croit les résultats délivrés par des observateurs et l’ensemble de ses témoins disséminés dans les bureaux de vote.

Mais c’est surtout un froid dans le dos qu’ont ressenti ceux qui redoutaient une victoire écrasante de Levi Mpayi à Bandal, face à tous ses challengers, qui qu’ils soient. Le jeune leader a totalisé davantage de suffrages que tous concurrents réunis. Son début en fanfare avait d’emblée confirmé ce que ses adversaires savaient sans oser l’admettre.

Il a su du coup transformer les ennuis de découragement de ses électeurs en avantage politique, en se présentant en victime des élites. Il est de plus une formidable bête de scène : son charisme soulève l’enthousiasme de son camp en appelant ses électeurs au calme en attendant que la justice fasse son travail.

De jeunes leaders de cette municipalité ont dit être réellement consternés après l’annonce des résultats par la CENI, proclamant du coup un candidat non élu par la majorité des électeurs de cette commune. Dans un document parvenu à 4POUVOIR.CD ce lundi 22 janvier 2024, ce jeune candidat qui s’est aligné sur la liste du parti Alliance des Congolais progressistes (ACP) de Gentiny Ngobila a appelé ses électeurs au calme.

« Les jeunes de Bandalungwa, je sais que je suis avec vous. Nous avons combattu depuis fort longtemps. Suite à la publication d’hier, je vous demande d’être très calme. Soyez vraiment calmes. Nous faisons confiance à la justice congolaise et cette justice va pouvoir nous rétablir dans nos droits. Je sais que c’est très dur et ce n’est pas facile de pouvoir accepter cela. Soyez calme. Ne vandalisez pas », tel a été l’appel lancé par ce patriote intègre, épris pour la paix et dévoué pour la cause de la jeunesse congolaise.

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos