728 x 90

Nord-Kivu : L’insécurité à Beni fait manquer les hors sessions aux élèves finalistes

Nord-Kivu : L’insécurité à Beni fait manquer les hors sessions aux élèves finalistes

Dans la province du Nord-Kivu, les élèves du groupement de Banande-Kainama n’ont pas passé la session préliminaire de l’examen d’État 2021, qui a débuté lundi 12 juillet sur toute l’étendue du territoire national, suite à l’insécurité.

« Les élèves du secondaire qui devaient faire la hors session aux épreuves des examens d’État passent toujours leurs épreuves en Ituri notamment à Boga. Et ils ont été contraints à la suite de la gravité de la situation sécuritaire, les centres ne fonctionnaient pas. Donc, les centres étaient délocalisés loin de Boga. Et nos finalistes qui devaient y passer, à la suite de la gravité de la situation sécuritaire, ils n’étaient pas partis. Pour eux, c’est une année blanche. Les écoles de Kainama, de Banyali-Boyo, Tchabi et Boga dans la chefferie de Baema Boga sont fermées depuis un certain moment suite à la gravité de la situation sécuritaire qui prévaut dans les zones précitées », a indiqué Bienfait Baraka, l’un des membres de la société civile de Banande-Kainama.

Il appelle ainsi à la restauration de la paix dans la région afin d’espérer la reprise des activités scolaires paralysées depuis le mois de mars dernier.

« Nous continuons à lancer un cri d’alarme aux autorités, surtout à l’administrateur militaire de voir comment activer le système de paix dans le groupement, cela permettra la reprise effective des activités scolaires sur toute l’étendue du groupement de Banande Kainama et ses environs », a-t-il conclu.

Héritier Kazadi

Animation des Articles

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *

Derniers Articles

Top Auteurs

Les Plus Commentés

Videos